La Lactoferrine: première protéine stimulante de notre système immunitaire

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

A la naissance, les nourrissons reçoivent l’aide précieuse de leur mère par le lait maternel pour faire face aux différentes infections, leur système immunitaire, pendant cette période néonatale, n’étant pas encore totalement fonctionnel. Bien que le lait maternel contienne une myriade de molécules biologiquement actives, l’une en particulier, la lactoferrine, a récemment reçu une large attention de la part des chercheurs, des praticiens de santé et du grand public.

Pourquoi cet intérêt?

La lactoferrine est une molécule énigmatique et fascinante, apparue avec les mammifères. C’est une glycoprotéine de la famille des transferrines, autrement dit capable de se lier au fer, un minéral essentiel, qui entre dans la composition de l’hémoglobine (sang) et participe à l’activité de plusieurs enzymes et protéines.

Naturellement présente dans le lait de la femme, la lactoferrine a été mise en évidence dans les laits de nombreuses autres espèces animales (vache, chèvre…). Dans le lait de la femme, sa concentration est de 1 à 2g/L (maximale dans le colostrum (1er lait maternel)), 5 à 10 fois plus élevée que dans le lait bovin. Elle est également présente dans les différents fluides de l’organisme tels que les larmes, le mucus, le sang ou la salive. On l’a trouve surtout dans nos cellules immunitaires (neutrophiles).

Bien qu’issue du lait, il n’existe aucun risque allergène ou d’intolérance lié à la prise de lactoferrine. En effet, la lactoferrine est une protéine parfaitement assimilée par l’organisme et semble être d’une totale innocuité.

D’un point de vue plus scientifique, la recherche fondamentale sur les propriétés moléculaires, cellulaires et physiologiques de la lactoferrine a considérablement abondé au cours des dernières années, la publication des résultats de chaque nouvelle étude générant toujours plus d’intérêt et d’engouement.

Les rôles de la lactoferrine paraissent essentiellement liés à la défense de l’organisme et aux mécanismes inflammatoires.

Elle possède des propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques (champignons, levures), anti-inflammatoires et antioxydantes.

Depuis ces 10 dernières années, de nouvelles propriétés ont été découvertes : régulation de la réponse immunitaire, protection contre le cancer, rôle anti tumoral et régulation de la croissance osseuse.

La lactoferrine est donc un élément clef de notre système de défense. Il nous paraît essentiel de découvrir les multiples facettes de cette protéine dans nos différents mécanismes de protection et de comprendre ses véritables intérêts thérapeutiques.


Les laboratoires BIORL ont élaboré une formule spécifique pour renforcer les défenses immunitaires, prévenir et traiter les infections aigues et récidivantes de la sphère ORL :


STIMUNYL® : La toute dernière innovation Réponse immunitaire

Activateur naturel des défenses de l’organisme

Excellente barrière aux virus et bactéries de la sphère ORL

STIMUNYL®, associant la lactoferrine, une protéine innovante dans le renforcement des défenses immunitaires, à un complexe d’antioxydants (N Acétyl cystéine), de vitamines, d’oligoéléments et d’extraits végétaux, s’impose au fil des années comme la cure indispensable à tout hiver tranquille.


Retrouvez toutes ces informations sur le site institutionnel des Laboratoires BIORL : www.biorl.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »